gototopgototop

30

Mar

2018

ATSEM EN COLERE ! Imprimer Envoyer

ATSEM EN COLÈRE !

Dans la continuité des refus massifs des amendements CGT déposés au CSFPT en novembre dernier (13 amendements proposés par la CGT, un seul retenu), le gouvernement persiste et signe !

Pour la CGT, ces deux décrets ne permettront en rien une amélioration marquée des conditions d'emplois :

➜➜ Pas de taux d'encadrement légiféré nationalement ni sur les temps périscolaires, ni de restauration scolaire.

➜➜ Pas réglementation pour obtenir une Atsem par classe à temps plein au minima.

➜➜ Toujours pas de réelle intégration des Atsem au sein de l'équipe éducative (une charte entre l'État et les Maires est en cours... l'appliquera qui voudra !)

Le déroulement de carrière reste largement incomplet et insuffisant.

Le passage possible (soit par concours ou examen professionnel) en agent de maitrise (catégorie C+) ou animateur (catégorie B) ne répond en rien à l'évolution de carrière des Atsem au sein de leur cadre d'emplois et de la filière médico-sociale. De plus, seule une infime partie de ces personnels pourrait y prétendre ! Les Atsem ne souhaitent pas ni devenir animateurs ni changer de filière... Mais être réellement reconnue comme Atsem !!! Rappelons que l'immense majorité est diplômée du CAP Petite Enfance et que la filière technique ne correspond en rien à leur métier. Où sont les avancées du statut particulier des ATSEM ?

Alors même que la réforme des rythmes scolaires a conduit depuis plusieurs années les Atsem à prendre une place de plus en plus importante auprès des enfants, les décrets ne laissent apparaitre aucune réelle reconnaissance des missions éducatives des Atsem... Preuve s'il en faut : aucune revalorisation des grilles salariales actuelles des Atsem dans ces décrets.

À l'inverse, ceux-ci réaffirment que l'entretien des locaux reste une mission centrale au métier ! Pour la CGT, cette mission doit être exclusivement assurée par les adjoints techniques et non des Atsem.

LES REVENDICATIONS LÉGITIMES DES ATSEM N'ONT PAS ÉTÉ ENTENDUES ! LE GOUVERNEMENT REFUSE DE RECONNAÎTRE PLEINEMENT NOS QUALIFICATIONS 

Le 3 mars 2018, deux décrets ont été publiés au Journal Officiel :

• Décret no 2018-152 du 1er mars 2018 portant sur les diverses dispositions statutaires relatives aux agents territoriaux spécialisés dans les écoles maternelles

• Décret no 2018-153 du 1er mars 2018 modifiant le décret no 2004-248 du 18 mars 2014 fixant les conditions d'accès et les modalités d'organisation des concours pour le recrutement des agents de maitrise territoriaux et le décret no 2011-559 du 20 mai 2011 fixant les modalités d'organisation des concours pour le recrutement des animateurs.

POUR LES ATSEM, CES TROP FAIBLES AVANCÉES SONT UN VÉRITABLE AFFRONT À LA PROFESSION ! EXIGEONS ENSEMBLE DU GOUVERNEMENT ET DES COLLECTIVITÉS D'OBTENIR SANS DÉLAI UNE RÉPONSE AUX REVENDICATIONS DES ATSEM.

SANS LES ATSEM, PAS D'ÉCOLE, PAS DE CANTINE !

 

 

Pièce-jointe:
Téléchargez ce fichier (tract_astem-28mars2018.pdf)tract_astem-28mars2018.pdf[ ]491 Kb