gototopgototop

19

Déc

2016

Tous devant Cora (Alès) le 23 décembre à 9h45 ! Imprimer Envoyer

cora siteTOUS DEVANT CORA LE VENDREDI 23 DECEMBRE DE 9H45 A 12H15.

Le directeur de CORA vient de mettre à pied notre camarade Philippe et le convoque pour son licenciement le 27 décembre.

C'est la réponse de cette direction au fort élan de solidarité des salariés de CORA et des militants de la CGT de ce vendredi 16 décembre 2016. Pour rappel Philippe est victime d'une cabale organisée par la direction : on lui a refusé d'accompagner une salariée à la direction en portant une attaque physique à son encontre. C'est une entrave  aux droits des salariés de se faire accompagner en toutes circonstances par un représentant syndical et c'est une grossière mise en scène de la direction qui n'aurait entendu que la réplique orale de Philippe à son agresseur.... Philippe a d'ailleurs en sa possession un courrier de l'agent qu'il l'accompagnait  confirmant bien sa version, il n'a rien fait et c'est lui qui a été agressé.

On n'a pas le droit de laisser discriminer un salarié et un militant de la CGT, et si la réaction de la CGT a été à la hauteur le vendredi 16, elle devra être plus importante encore le vendredi 23 décembre. Nous sommes dans une période particulière pour appeler à la mobilisation, c'est pour cela que nous demandons à tous les responsables de syndicats et de structures, de prendre des dispositions exceptionnelles pour que nous soyons le plus nombreux possible présents vendredi 23 décembre de 9H15 à 12H15 avec les salariés de CORA qui seront en grève.

Il est demandé d'être le plus visibles possible avec tenues CGT, chasubles,  drapeaux, banderoles des syndicats, sifflets et musique CGT.

Si on ne fait pas d'effort quand un camarade de la CGT est violemment attaqué quand allons-nous en faire ?

Nous comptons sur vous. Il vous faut aussi continuer à envoyer la motion et à faire signer la pétition de soutien (ci-joint).

Faites passer le message pour etre le plus nombreux possible !

Nous allons ensuite, dès janvier, vous proposer de rythmer différentes actions pour gagner la réintégration de Philippe et de véritables négociations sur les conditions de  travail des salariés.